Il existe littéralement des centaines de formats de fichiers numériques qui prennent en charge la voix-off, la musique et d’autres types d’enregistrements audio – de AAC à ZVD. Ils ont tous des fonctionnalités différentes et fonctionnent avec des logiciels différents. Le simple nombre d’extensions de fichiers distinctes est époustouflant. Alors comment les professionnels de la localisation multimédia peuvent-ils s’y retrouver parmi tous ces différents formats ? Lire la suite

Les demandes d’enregistrements de voix off en anglais accentué sont en augmentation. Pourquoi ? Parce qu’il y a des millions d’anglophones de deuxième langue dans le monde – y compris aux États-Unis. Naturellement, les productions multimédias doivent refléter cette diversité, ainsi que s’adresser à ces groupes démographiques. Aujourd’hui, plus que jamais, il est nécessaire de comprendre les qualités essentielles d’un talent de voix anglaise accentuée. Lire la suite

La synthèse vocale est aujourd’hui largement utilisée – notamment dans le récent boom des haut-parleurs intelligents, qui reposent sur des voix TTS comme Alexa et Google Assistant. Mais il existe un autre domaine dans lequel les voix TTS sont sur le point de devenir tout aussi importantes – la voix off d’accessibilité audio pour la documentation. Parce que la localisation multimédia est étroitement liée aux services d’accessibilité, il est crucial pour les prestataires de services linguistiques et les professionnels de la postproduction de comprendre pourquoi la TTS viendra dominer ce domaine – et comment être prêt pour ces projets. Lire la suite

L’économie coréenne est particulièrement forte, et la localisation vidéo est un élément important de tout effort d’internationalisation sur ce marché, d’autant plus que le contenu ne cesse de se déplacer en ligne et vers le mobile. Mais il y a quelques particularités à prendre en compte avant de lancer un projet de localisation multimédia en coréen . Lire la suite

Une stratégie de localisation doit identifier trois éléments principaux : les langues nécessaires (ou, plus précisément, les localités à desservir), les matériaux à localiser (le contenu) et les services de localisation effectifs engagés. Cette dernière catégorie est particulièrement délicate pour le multimédia, car il existe différents services disponibles pour chaque type de contenu – par exemple, pour la localisation de vidéo , il existe quatre types de doublage en voix off, ainsi que des sous-titres et une interprétation en studio. Lire la suite

Les sous-titres pour sourds et malentendants deviennent rapidement un livrable standard pour les projets de localisation vidéo. Pourquoi ? Parce que les sourds et malentendants ajoutent au sous-titrage un niveau d’accessibilité important, qui relève habituellement du sous-titrage codé. Mais c’est aussi la raison pour laquelle de nombreux professionnels de la localisation multimédia les considèrent comme des « sous-titres traduits » – et cela peut causer de sérieux problèmes pendant la production. Lire la suite

Le taux d’échantillonnage audio peut être source de contrariété pour les professionnels de la localisation de voix-off. Pourquoi ? Parce que se tromper peut signifier des fichiers de doublage vidéo qui ne se synchronisent pas correctement, ou un système IVR qui ne fonctionne pas du tout. Heureusement, il n’est pas très difficile de faire les choses correctement, si vous savez ce que vous faites.
Ce billet explique ce qu’est le taux d’échantillonnage audio et ce que les professionnels de la traduction audio doivent faire pour le respecter dans le cadre de projets audio et de doublage. Lire la suite

À l’ère du numérique, les vidéos sont un outil de marketing important, car elles sont accessibles à partir de n’importe quel appareil et permettent à une entreprise d’être plus créative en matière de contenu. Les vidéos ne servent pas uniquement à des fins de marketing – elles font souvent partie intégrante des outils de communication d’une entreprise, avec d’autres usages comme l’utilisation de vidéos d’instruction pour la formation des employés, les démonstrations de produits et l’eLearning. La traduction de videos avec voix off est un point positif à prendre en compte lorsqu’on s’adresse à des internautes de langues autres que le français, et nous présentons ici les points positifs. Lire la suite

C’est officiel ; le contenu vidéo est l’un des outils les plus efficaces et performants de votre boîte à outils marketing, et présente des avantages considérables. Selon Cisco, d’ici 2019, 80% % du trafic Internet mondial sera du contenu vidéo. Si vous avez l’intention d’utiliser des vidéos dans votre marketing mix, ou si vous le faites déjà, savez-vous que vous pouvez considérablement l’efficacité et l’impact de votre contenu vidéo ? En touchant de nouvelles populations, avec des langues autres que le français par exemple.

La diversité des langues utilisées en ligne s’est accrue ces dernières années, mais l’anglais reste en tête. L’anglais est la langue dominante sur le web. En réalité, 60% de toutes les vidéos visionnées sur YouTube proviennent d’utilisateurs qui choisissent d’autres langues que l’anglais comme langue d’affichage du site (gigaom.com). Alors que 55% de tous les contenus en ligne dans le monde entier sont publiés en anglais, un quart seulement des internautes dans le monde sont anglophones (« Speakt.com ») et 5% sont de langue maternelle anglaise (« Unbabel »).).
Ainsi, même si vous investissez dans la création d’un contenu vidéo excellent pour toucher votre public français, ou éventuellement anglais, vous passez à côté d’une audience importante si votre contenu n’est pas proposé dans des langues adaptées. Si vous publiez des vidéos sur YouTube, utilisez au minimum des sous-titres traduits pour transmettre votre message complet. Et par « sous-titres traduits », nous ne parlons pas des sous-titres automatiques de Google,mais bien d’un service de traduction professionnel. Lire la suite